Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/11/2016

Avis Star Wars Episode III : Revenge of the Sith

 

Contrairement à l’épisode I, LucasArts n’a pas vraiment promu l’épisode II de la saga Star Wars à travers le monde des jeux vidéo, un peu comme si la compagnie savait que le film allait décevoir et qu’il en serait de même pour le jeu. En fait, seule une version Game Boy Advance basée sur le film a été développée et elle fut, pour le moins, assez mauvaise. Avec l’épisode III, l’un des films les plus attendus de tous les temps, la compagnie a pris une toute autre direction en confiant même le développement d’une version Nintendo DS à Ubisoft Montreal, studio de plus en plus reconnu à travers le monde. La Force était-elle avec l’équipe montréalaise ? Peut-être pas à son plus haut niveau, mais elle était présente à coup sûr.

Scénario

Revenge of the Sith suit évidemment le scénario du film, mais vous permet de prendre le contrôle d’Obi-Wan Kenobi ou encore d’Anakin Skywalker et de vivre les moments les plus axés sur l’action du film, en plus de se distancer à l’occasion du scénario de ce dernier. Vous pourrez donc affronter les droïdes sur le vaisseau du comte Dooku afin de libérer le chancelier Palpatine avec Anakin ou Obi-Wan en début de partie, combattre les Séparatistes sur Mustafar avec Anakin ou encore pourchasser le général Grievous en incarnant Obi-Wan avant d’assister au duel final entre les deux Jedis. Selon le personnage que vous choisirez, vous suivrez des voies tantôt semblables, tantôt complètement différentes, notamment lorsque Anakin bascule du côté obscur. Pour avoir vu le film, le scénario de Revenge of the Sith sur NDS le suit fidèlement, même si l’expérience cinématographique en vaut définitivement plus la chandelle puisque ce ne sont pas tous les événements qui sont expliqués dans le jeu. Si vous n’avez pas encore vu le dernier film de la saga Star Wars, le jeu vous en donnera une bonne idée (certaines répliques des personnages étant d’ailleurs directement tirées de la production cinématographique) sans pour autant vous gâcher totalement le plaisir de regarder le film au cinéma.


SITH.JPG

L’essentiel de Revenge of the Sith se compose de missions à pied dans lesquelles vous devrez combattre au sabre laser. Vous pourrez donc effectuer diverses techniques au sabre, repousser les tirs ennemis à l’aide de celui-ci et bloquer des attaques à courte portée avec votre arme, notamment lors de combats contre des Jedis ou encore contre des Séparatistes. Vous pourrez aussi utiliser la Force à l’aide de divers pouvoirs qui se différencieront selon le personnage que vous choisirez d’incarner. Par exemple, avec Anakin, vous pourrez étouffer vos ennemis tandis qu’avec Obi-Wan, vous aurez l’occasion de vous soigner avec la Force. Ces pouvoirs pourront être améliorés en cours de route grâce à des sortes de cristaux verts que vous récolterez non seulement pendant les niveaux, mais aussi à la fin de ceux-ci. En effet, vous serez jugé selon votre rapidité et votre technique dans le jeu et vous obtiendrez alors des cristaux verts en conséquence. Vous aurez également accès de façon graduelle à quatre pouvoirs très puissants par personnage pouvant être utilisés à l’occasion grâce à l’écran tactile de la NDS.



Même si tout cela semble très prometteur dit comme cela, le jeu manque de profondeur au niveau du système de combat. Loin de moi l’idée d’affirmer que le jeu est ennuyeux, mais on se rend rapidement compte qu’il ne suffit que de sauter et d’appuyer sur le bouton A frénétiquement pour vaincre nos ennemis. Peu d’adversaires offrent donc un bon défi, mis à part les boss avec lesquels vous devrez user d’un peu plus de stratégie. Mais, encore là, ces derniers attaqueront toujours avec les mêmes mouvements et vous pourrez rapidement prédire ce qu’ils feront et les vaincre aisément. Donc, lorsqu’on voit qu’il s’agit de « l’expérience ultime de Jedi » à l’endos de la boîte du jeu, ce n’est pas tout à fait vrai puisque le système de combat offre moins de profondeur qu’il n’y paraît à première vue. C’est plaisant d’incarner un Jedi dans Revenge of the Sith, mais un peu plus de profondeur et moins de « button smashing » auraient été appréciés.



Afin de diversifier l’expérience offerte, Ubisoft a également intégré des portions de jeu où vous pourrez piloter un vaisseau dans des environnements 3D, le plus souvent dans l’espace. Ces niveaux ne sont pas mauvais et peuvent même être fort amusants, mais encore là, il y a un manque de profondeur. Tout ce que vous aurez à faire sera de cibler vos ennemis puis d’appuyer frénétiquement sur le bouton X pour les abattre. Le jeu, dans son ensemble, demeure donc superficiel et certaines des stratégies intégrées dans celui-ci ne servent tout simplement à rien. À noter que Revenge of the Sith devient aussi un tantinet répétitif à la longue puisque les niveaux se ressemblent. En effet, à pied, vous ne ferez que vous battre au sabre laser et décimer des ennemis l’un après l’autre ou encore vous rendre à un certain endroit en un temps requis tandis qu’en vaisseau, vous ne ferez que vous promener pour atteindre encore une fois un certain endroit ou pour éliminer des ennemis.

16:55 | Lien permanent