Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

11/03/2015

Les kamas Dofus font de la résistance

Les kamas DOFUS ou l'histoire d'une réussite Française . Reprise d'un ancien dossier de 2006 sur un jeu vidéo sympathique et qui a trouvé sa communauté et qui connaît encore le succès en 2015

 Alors que six millions de joueurs continuent à éplucher les donjons d'Azeroth à la recherche du loot ultime, tout le marché massivement multijoueur semble dominé par le mammouth Warcraft. Tout le marché ? Non ! Avec Dofus un petit studio français résiste à l'envahisseur grâce à  sa stratégie tactique, ses Dragodindes et ses parties endiablées de pierre-ciseaux-papier.

 Le groupe des univers massivement multijoueurs disposant de moins de 120.000 abonnés est une véritable jungle où se croisent vieux beaux (Asheron's Call), stars de seconde zone (Matrix Online) et pétards mouillés (Sims Online). C'est également au sein de ce microcosme que l'on trouve des jeux comme Second Life ou Puzzle Pirates qui, à  défaut de prétendre au titre de super hit, se construisent lentement mais sûrement une base solide de joueurs fidèles.

Et dans cette catégorie, l'un de ceux qui s'en sortent le mieux est Dofus une production française issue du jeune studio Ankama. Disponible depuis 2004, le titre connait une croissance spectaculaire, atteignant récemment les 80.000 abonnés payants. Et une petite économie du kamas à émergé : acheter des kamas est très facile tout comme acheter des kamas par sms par exemple... un succès que le titre doit en grande partie grâce à un univers graphique original, lequel se décline désormais en mangas, figurines et T-shirts. Lors du dernier E3, les créateurs du jeu étaient revenus sur des sujets aussi divers que l'histoire du jeu, la french touch, et la cohabitation avec le mammouth World of Warcraft.

 
Quelle est l'histoire de Dofus ?

En fait, tout est parti d'un premier jeu de stratégie tactique en réseau : ça a tout de suite bien pris même si à l'époque, on parlait de 50-60 joueurs. Mais ça nous a quand même encouragés à aller plus loin. après ça on décidé de continuer sur cette base et d'offrir la possibilité de se balader dans un village. Les joueurs nous ont suivis, et c'est comme ça que l'on s'est construit progressivement une grosse communauté. Les joueurs nous ont un peu poussés, nous ont encouragés à faire de plus en plus gros, au fur et à mesure. Et aujourd'hui, nous avons 900.000 comptes inscrits et quasiment 80.000 personnes qui paient tous les mois pour jouer à Dofus. L'idée de départ était un peu aussi de promouvoir notre capacité à faire du jeu, de disposer d'une sorte de vitrine. Ce qui continue à fonctionner aujourd'hui parce que l'on en est en train de faire un gros jeu pour LEGO.

Dofus, c'est une identité graphique particulière en plus de ses fameux kamas...

un style graphique que l'on ne retrouve pas forcément ailleurs, un mélange d'inspirations japonaises, coréennes, asiatique en général avec un peu de bande dessinée européenne. C'est plutôt coloré et original, les personnages sont vraiment différents, ils ont un peu tous leur identité...

En ce qui concerne les choix de gameplay, l'un des membres de l'équipe avait senti qu'il y avait quelque chose à faire dans le domaine de la stratégie tactique à la Final Fantasy Tactics. Le genre, trés populaire en Asie, était un peu tombé en désuétude en Europe. Dofus est également plein de blagues potaches car quitte à refaire un jeu de rôle, il ne servait à rien de prendre un ton trop sérieux et de refaire du Tolkien.


Dofus se fait également connaître lors de l'édition 2006 du festival américain du jeu vidéo indépendant en remportant le prix du public, Qui joue à Dofus et cherche des kamas hors-francophonie ?

En fait, nous avons des serveurs francophones et anglophones mais pas de serveurs localisés aux Etats-Unis. Tout est en France mais, à terme, il est clair que nous allons chercher à faire une ouverture physique vers les Etats-Unis ou vers l'Asie. Le prochain objectif d'Ankama, actuellement, c'est l'Asie.

L'Asie avant les Etats-Unis ?

Les Etats-Unis, nous y sommes déjà  avec la version anglaise. Maintenant, il faut que nous fassions plus de communication et que nous créions une infrastructure technique locale pour offrir une meilleure qualité de service. Mais on a déjà , je crois, 15.000 ou 20.000 abonnés là-bas. Par contre, sur le marché asiatique, on cherche vraiment un partenaire.

 

15:00 Publié dans Jeux | Lien permanent

Les commentaires sont fermés.